Accueil > Vos Projets > Placer son argent > 3 erreurs à ne pas commettre

Placer son argent

3 erreurs à ne pas commettre

 

Au travers de notre expérience de plus de 20 ans, nous avons répertorié un certain nombre d’erreurs récurrentes très souvent commises par des investisseurs  moins avertis qu’il ne le faudrait … ;  Toutes ont un impact majeur sur le rendement des placements choisis … En voici trois des plus communes.

 

Erreur n°1 : ignorer l’érosion des placements due à l’inflation

Beaucoup d’investisseurs pensent qu’en laissant leurs avoirs dans des placements de trésorerie peu rémunérés mais peu risqués, ils peuvent dormir tranquille.

En procédant ainsi, ils éludent l’impact érosif de l’inflation… qui génère pourtant des pertes très importantes. Ainsi, 
A horizon 10 ans :
o une inflation de 2% génère une perte de 20%

o une inflation de 5% génère une perte de 40% 

        A horizon 20 ans :
o une inflation de 2% génère une perte de 33%

o une inflation de 5% génère une perte de 66% 

Erreur n°2 : sous-estimer l’impact des intérêts composés

 

Comme indiqué par Wikipedia, un capital est placé à « intérêts composés » lorsque les intérêts de chaque période sont incorporés au capital pour l'augmenter progressivement, et porter intérêts à leur tour.

Comme l’a dit un jour Albert Einstein, il s’agit là de la 8ème merveille du monde !

L’effet bénéfique des intérêts composés peut être mis en évidence en comparant un investissement boursier réalisé sans réinvestir les dividendes perçus, ou en réinvestissant les dividendes perçus.

Comme on peut le voir sur le diagramme ici, la différence de l’indice européen, entre dividendes réinvestis, ou non réinvestis s’élève à :

          +35% sur 10 ans (2007 – 2017)*

          +58% sur 20 ans (1997 – 2017)*

Le même effet se retrouve sur les indices anglais ou américains. 

 

Erreur n°3 : vouloir prédire le marché et ainsi manquer les principales séances de hausse

Beaucoup d’investisseurs veulent tenter de prédire les évolutions des marchés financiers, et ainsi saisir les prochaines hausses, tout en évitant les baisses.

L’objectif est louable, mais l’atteindre est très compliqué, et tenter de l’atteindre s’avère même très souvent contre-productif.

Analysons l’indice MSCI des actions européennes sur une période de 10 ans (2007-2017) (cf graphique ci-dessous) :

• Le gain est d’environ +55% en restant investi sur la période

 Le gain diminue à +15% en manquant les 5 meilleures séances

 Le gain devient une perte de -15% en manquant les 10 meilleures séances

 Le gain devient une perte de -53% en manquant les 20 meilleures séances

Ainsi, si l’on considère 250 séances de cotation chaque année, cela représente 2500 séances de cotation pour une période de 10 ans.

Comme on l’a vu ci-dessus, il est crucial de ne pas manquer les 20 meilleures séances… parmi 2500 ! Qui peut se targuer de réussir régulièrement un tel objectif ?

Il est donc plus important de rester investi sur le marché, plutôt que de vouloir prévoir le marché et ainsi manquer les 20 meilleures séances qui vont constituer l’essentiel du gain final.

Vous souhaitez des conseils à ce sujets, ou être alerté sur d'autres erreurs à ne pas commettre ? Contactez-moi !

Frédéric PHILIPPON
Consultant en stratégie patrimoniale THESAURUS
+33609.17.64.24
frederic.philippon@thesaurus.fr

 

Source : M&G investments. *Note : les performances passées ne préjugent pas des performances futures

 

Indice MSCI
dot
emailEnvoyer à un ami dot imprimerImprimer dot ContactContactez-nous
dot dot dot dot dot



 English version

Nos Cabinets

Cabinet d’Aix-en-Provence :
THESAURUS - 235 rue Louis de Broglie - 13100 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 29 77 97

Cabinet de Paris :
29 Rue de Bassano - 75008 Paris
Tél : 01 76 73 29 61

Cabinet de Bordeaux :
6 rue Charpentier - 33200 Bordeaux

Cabinet de Chatou :
29 route de Carrières - 78400 Chatou

Cabinet de Lille :
34 Place du Général de Gaulle - 59000 Lille

Cabinet de Lyon :
93 Rue de la Villette - 69003 Lyon

Cabinet de Rueil Malmaison :
38 Rue du Général de Miribel - 92500