L’immobilier en direct

Une valeur refuge en cette période inédite

etude marche immobilier

Les crises vécues par le passé ont montré que l’immobilier en direct était un produit résilient vers lequel les investisseurs se recentrent dans les périodes de doute. La crise actuelle est inédite mais ne dérogera pas à cette règle.

Une volonté d’investissement toujours soutenue

 

Les conditions actuelles induites par le Covid-19 et la mise en place de l’état d’urgence sanitaire ont provoqué une chute des transactions immobilières : confinement, délais légaux suspendus, signatures des actes très compliquées, etc… Toutefois, il s’agit d’une baisse conjoncturelle et non volontaire de la part des acheteurs. Différentes enquêtes et sondages réalisés par les professionnels de l’immobilier ont montré que la grande majorité des acquéreurs potentiels souhaitent maintenir leur projet d’achat et reprendre leur recherche dès que la situation le leur permettra.


 

Un marché immobilier qui va rester porteur et attractif, avec quelques ajustements

 

La fin du confinement et le redémarrage de l’activité économique vont relancer les investissements immobiliers. Les conséquences à très court terme sur les volumes des transactions et les prix sont difficiles à identifier précisément aujourd’hui. On peut toutefois anticiper des réactions différentes en fonction des types de produits immobiliers.

A court terme, certains produits pouvant connaitre des suspensions ou des reports de loyers en ce moment seront à surveiller plus particulièrement. Toutefois, la crise actuelle n’a pour l’heure pas d’incidence pour la grande majorité des bailleurs : immobilier géré comme les résidences séniors et les Ehpad, investissements en Pinel ou en ancien rénové (Malraux, Monument Historique, Déficit Foncier, Pinel ancien, etc...), ou encore, investissement totalement insensible à la crise actuelle, la nue-propriété avec un usufruitier institutionnel.


 

Quel impact sur les prix de l’immobilier à court terme ?

 

L’impact à court terme est difficile à appréhender avec précision. Certains acheteurs pourraient vouloir profiter de la période pour tenter de négocier les prix. Par ailleurs, il semble assez entendu que, même si une forte remontée des taux immobiliers ne semble pas à craindre dans les prochaines semaines, les banques vont resserrer les conditions d’octroi des prêts, éliminant de l’accès à l’investissement certaines catégories d’investisseurs.

Par ailleurs il ne faut pas oublier que cette crise est d’abord sanitaire. Le marché immobilier se portait très bien avant le Covid 19, avec une demande toujours très forte et supérieure à l’offre. La demande devrait être toujours très présente à la reprise de l’activité et il est loin d’être certain que les vendeurs soient prêts à « brader » leurs biens. Dans le marché du neuf en particulier, de nombreux lancements de programmes ont été reportés : délais d’obtention des PC rallongés, recentrage sur les programmes en cours dont les travaux auront été suspendus, attentisme de certains promoteurs face à l’évolution de la situation, etc… Tous ces éléments pourraient provoquer une baisse de l’offre en neuf dans les prochains mois, ceci entrainant une tension entre l’offre et la demande, ce qui a vocation à maintenir les prix.

Tous ces éléments laissent penser que, s’il est possible de constater à court terme un réajustement à la baisse des prix de l’immobilier, il sera probablement très mesuré, et hétérogène en fonction de la localisation, du type d’investissement et de la qualité des biens.

Par ailleurs, il faut bien garder à l’esprit que si les prix de l’immobilier sont fluctuants à travers les années et en fonction des conjonctures économiques, ils résistent toujours plutôt bien sur la durée. Or l’investissement immobilier prend tout son sens sur le long terme, car il permet d’acquérir un bien tangible, rassurant, que l’on peut transmettre et qui offre la possibilité, ce qui est loin d’être négligeable, d’optimiser sa fiscalité.


 

Bien se faire conseiller, un impératif.

 

Dans cette période particulière, les investissements immobiliers gardent tout leur sens. Il est cependant plus que jamais nécessaire d’être bien averti et conseillé. Au sein de THESAURUS, des professionnels de l’immobilier sauront vous accompagner sur les points essentiels de votre investissement et sélectionner les biens les plus pertinents et résilients. L’immobilier est la valeur refuge par excellence, et cette période, comme d’autres crises avant elle, présentera de réelles opportunités pour les investisseurs qui auront su s’appuyer sur des professionnels de la gestion privée et de l’immobilier.

dot
emailEnvoyer à un ami dot imprimerImprimer dot ContactContactez-nous
dot dot dot dot dot



 English version

Nos Cabinets

Cabinet d’Aix-en-Provence :
THESAURUS - 235 rue Louis de Broglie - 13100 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 29 77 97

Cabinet de Paris :
29 Rue de Bassano - 75008 Paris
Tél : 01 76 73 29 61

Cabinet de Bordeaux :
6 rue Charpentier - 33200 Bordeaux

Cabinet de Chatou :
29 route de Carrières - 78400 Chatou

Cabinet de Lille :
34 Place du Général de Gaulle - 59000 Lille

Cabinet de Lyon :
93 Rue de la Villette - 69003 Lyon

Cabinet de Rueil Malmaison :
38 Rue du Général de Miribel - 92500