Accueil > Conseil immobilier > Le suivi de votre investissement > déclaration revenus fonciers

Bien déclarer vos revenus immobiliers locatifs

Propriétaire d'un bien immobilier que vous louez nu, vous avez la possibilité de déduire de vos revenus locatifs une partie des charges que vous payez. A ce titre, il existe 2 types de régimes de déclaration : le micro foncier ou le régime réel dimposition. Un régime qui, une fois choisi, s'applique à tous vos biens loués en location nue, SCPI comprises..


Lequel sélectionner ?

Ces 2 dispositifs fiscaux répondent chacun à des critères précis et vous font profiter de différents avantages. Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez partir du montant des revenus fonciers perçus ; un montant qui s’apprécie chaque année.

Si vous avez reçu moins de 15.000 euros de revenus fonciers dans l'année, vous avez le choix entre micro-foncier et réel.

Pour des revenus fonciers supérieurs à 15.000 euros, vous devez les déclarer automatiquement au régime réel.

Ce montant de 15.000 euros s’apprécie hors charges locatives, c’est-à-dire les montants payés par le locataire en sus du loyer pour le chauffage, gardiennage....

Vous percevez moins de 15.000 euros de revenus fonciers par an ? Voici comment choisir entre les deux régimes : 


Le régime du micro-foncier

Il donne droit à un abattement forfaitaire de 30% sur le montant déclaré des revenus.

Dans ce cadre, vous devez annoter ce montant, case 4BE sur le formulaire 2042 de déclaration de revenus.

Attention, le régime micro-foncier ne s'applique pas dans le cadre des dispositifs fiscaux particuliers type régime Besson, Robien, Scellier intermédiaire. 


Le régime réel

Cet autre dispositif (le formulaire 2044) permet de bénéficier d'une vraie comptabilité "réelle".

Une fois l’option exercée par la simple déclaration des revenus et charges sur une déclaration 2044, elle s’applique obligatoirement pendant 3 ans.

Cela signifie qu'en déduction de vos revenus locatifs, vous avez la possibilité de déduire vos charges telles que les frais de gestion, les travaux, l'assurance-locative, la taxe foncière, les intérêts d’emprunts ainsi que l'assurance emprunteur.

A noter que les intérêts d'emprunts ne sont déductibles que dans la limite des revenus fonciers. En cas de dépassement, ils sont reportables.

En fonction du résultat obtenu, un déficit foncier est possible, réduisant votre imposition sur ce type de revenu à 0€.

En conclusion, il importe de réaliser des simulations, afin de savoir quel est le dispositif le plus approprié à votre situation personnelle.

L'accompagnement d'un Conseil en stratégie patrimoniale est fortement recommandé, afin d'intégrer votre stratégie fiscale dans le cadre d'une approche patrimoniale globale.

 

N'hésitez pas à faire appel à nos services afin de vous accompagner dans vos projets patrimoniaux. Très sincèrement,


Richard CODINA

Consultant THESAURUS

dot
emailEnvoyer à un ami dot imprimerImprimer dot ContactContactez-nous
dot dot dot dot dot



 English version

Nos Cabinets

Cabinet d’Aix-en-Provence :
THESAURUS - 235 rue Louis de Broglie - 13100 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 29 77 97

Cabinet de Paris :
29 Rue de Bassano - 75008 Paris
Tél : 01 76 73 29 61

Cabinet de Nancy :
8 rue Alfred Kastler 54320 Maxeville

Cabinet de Chatou :
29 route de Carrières - 78400 Chatou

Cabinet de Lille :
34 Place du Général de Gaulle - 59000 Lille

Cabinet de Lyon :
93 Rue de la Villette - 69003 Lyon

Cabinet de Rueil Malmaison :
38 Rue du Général de Miribel - 92500